NEWSLETTER
abonnez-vous

 

Des liens existent entre TMS et RPS, cependant ils n'ont pas le même statut.
 

Les TMS sont reconnus comme maladie professionnelle, contrairement aux TPS. Une entreprise peut être confrontée à des TPS, sans pour autant avoir de TMS reconnus. À contrario, une entreprise confrontée aux TMS, doit nécessairement intégrer la dimension psychosociale de ces troubles,(soutien émotionnel et technique de la hiérarchie et des collègues, niveau d'exigence, autonomie…), en plus de leur dimension biomécanique (effort, répétitivité, postures…).

 


 

3 dimensions : psychologique, cognitive, biomécanique

   

                          


 


 

 

 

 

C'est à partir de ces 3 dimensions que l'Aract va rechercher à la fois les causes d'émergence des troubles et les leviers d'actions pour les prévenir dans la durée. 




Retour